Le passage en studio d’enregistrement est une étape importante dans la vie d’un artiste. Vous vous sentez prêt et vous avez envie de passer derrière le micro d’un professionnel ? Vous vous demandez comment se passe une session Rap dans un studio d’enregistrement ? On vous guide pas à pas !

La préparation de votre session d’enregistrement

Contrairement à d’autres styles de musique, il est très rare d’enregistrer la partie instrumentale en studio. Le jour J, il s’agira plutôt de se concentrer sur votre voix ! La plupart des rappeurs travaillent avec des beatmakers et arrivent le jour de leur session avec leur instru déjà prête.

Il existe sur Youtube une multitude de chaînes de beatmakers qui proposent à la vente des droits d’utilisation de leur instrumental :

En licence simple : pour un prix constaté entre 40 et 60€, vous pourrez utiliser ce son, mais d’autres le pourront aussi.

En licence exclusive : à partir de 300€ – mais peut atteindre plus de 2000€ pour des beatmakers connus – vous seul uniquement pourrez utiliser ce son.

Une fois votre instrumentale en poche, il reste… le plus important ! Trouver votre flow et écrire votre texte, bien sûr, mais pas seulement. Dans cette phase de création, il est également important de penser à écrire vos backs, ambiances et ad-lib. Le résultat final de l’enregistrement est directement lié à cette phase de préparation, surtout pour l’enregistrement d’une session Rap. Votre instru, votre flow, votre texte, vos backs, ambiance et ad-lib sont finalisés ? Alors vous êtes prêt à passer la porte d’un studio d’enregistrement !

Le choix de votre studio d’enregistrement

Il existe beaucoup de studios d’enregistrement en France. L’offre est tellement large qu’on y trouve de tout : des studios professionnels, mais également des studio amateurs.
Faire la différence entre les deux n’est pas évident au premier regard. On a quelques astuces à vous livrer pour vous assurer du sérieux d’un studio pour votre prochain enregistrement Rap :

  • Le matériel : le professionnalisme du matériel de votre studio sera décisif sur la qualité finale. Les studios professionnels affichent en général la liste de leur matériel sur leur site Internet. 
  • Les locaux : certains studios sont à domicile, dans le sous sol ou dans la chambre d’un particulier qui fait ça sur son temps libre. Pensez à regarder les photos du studio, et à consulter les comptes Facebook et Instagram. 
  • L’acoustique : un studio d’enregistrement nécessite une installation acoustique spécifique. Le studio sérieux précisera l’installation qu’il possède.
  • L’équipe : il existe des disparités même entre les studios pro. L’ingénieur son qui vous accompagnera sur l’enregistrement est un critère clé. Assurez-vous qu’il connaît bien le Rap et ses codes, en particulier pour la phase de mixage.
  • Les tarifs : entre un studio d’enregistrement et un studio professionnel, les tarifs vont vite faire la différence, mais ne vous y trompez pas, le résultat aussi !

Pour choisir votre studio d’enregistrement, demandez-vous quel est l’objectif de votre prochaine session. Si vous souhaitez simplement vous amuser et garder votre musique pour vous, alors un studio amateur pourrait être suffisant. Si vous souhaitez mettre votre son en ligne et vous démarquer, travailler avec un studio d’enregistrement professionnel sera alors incontournable.

Le jour J : l’enregistrement de votre session

Il est maintenant temps de rentrer dans le vif du sujet : les prises voix ! Une fois arrivé au studio d’enregistrement, l’ingénieur du son va vous installer dans la cabine pour enregistrer les prises voix. Réglage de la hauteur du micro, filtre anti pop et casque sur les oreilles…Vous êtes prêt pour passer les différentes étapes.

  • les balances : il s’agit des réglages du volume de l’instru et de la voix dans le casque. Il faut prendre le temps de faire une bonne balance casque pour que la session se déroule le mieux possible.
  • la voix lead : c’est le moment de vous lancer, le technicien enregistre votre prestation. Il vous fera faire de nombreuses prises pour avoir du choix lors du mixage.
  • les backs, ambiances et ad-lib : il ne faut pas sous estimer l’importance des prises des voix back, ambiance et ad-lib. Elles donneront toute la dimension de votre son.
  • l’écoute du résultat : l’ingénieur du son écoutera avec vous ce qu’on appelle la mise à plat (ou la map). Cette phase de contrôle est indispensable car, une fois validée, il sera très difficile de modifier votre voix de nouveau.

Dans les backstages du studio : le mixage

Le mixage, c’est le travail sur le son brut de votre voix. L’objectif de cette phase est simple : que la voix soit belle et agréable à l’écoute. L’ingénieur du son va travailler sur différents systèmes d’équalisation, de compression, des dé-esseurs pour atténuer les SHHH et sifflement de voix, etc.

Il est possible également d’ajouter de l’autotune. L’ingénieur du son équilibrera l’autotune en fonction de vos préférences : très légèrement pour jouer sur la justesse, ou de façon beaucoup plus appuyée pour retrouver un effet “robot”. Cet effet est particulièrement apprécié par les groupes comme PNL ou des artistes comme JUL, et bien d’autres. Pour finir, l’ingénieur du son travaillera sur les effets de spatialisation avec l’utilisation de différentes reverbes, mais aussi des delay et beaucoup d’autres effets si besoin.

La finalisation : le mastering

Le mastering est l’étape ultime de la production de votre titre. Une fois le mixage terminé, l’ingénieur du son va travailler sur votre titre global : l’instrumental et toutes les voix. Le mastering permet de rajouter de la dynamique. C’est cette étape qui permet à l’instru et la voix de ne faire plus qu’un. On rajouter un gros volume de son pour concurrencer les plus grosse prod de vos artistes préférés !

Le mastering fera passer votre son du statut de simple maquette, ou démo, au statut d’enregistrement professionnel. Voilà ! Vous êtes maintenant prêts à repartir avec votre son en qualité professionnel pour l’uploader sur votre site, votre Facebook ou votre chaîne Youtube !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *